La pollution ou la dégradation d’un milieu naturel par des substancesextérieures, introduites de manière directe ou indirecte:

Un véritable fléau du à une mauvaise gestion des déchets en tout genre, Edemd’Almeida en a fait un véritable combat en fondant une entreprise spécialisée dans la gestion et la valorisation des déchets en Afrique, notamment à Lomé.

Une visite guidée de l’entreprise « Africa Global Recycling » qui a suscité beaucoup de curiosité puisque nous étions 29 visiteurs à nous être rendus pourdécouvrir les lieux....

Bien avant un intérêt pour protéger l’environnement, c’est une véritablepassion qui anime Edem pour le monde du déchet, sa démarche va dans le sens du développement durable avec les différentes entreprises mais aussi avec lesparticuliers pour la protection de l’environnement...

Créée en 2013, l’entreprise est passée de 4 à 50 employés aujourd’hui et déjà 3 000 tonnes de matières premières ont été acheminées dans des filières de recyclage au Ghana et essentiellement en Europe.

AGR est le premier centre de tri du verre pour de prochaines filières mais aussi de papiers, bidons, plastiques en tout genre, cartons, bouchons, électroménagers, informatiques etc...

Pour sensibiliser le plus grand nombre, Edem a eu pour projet en 2016 de démarcher les écoles et de faire participer les élèves à des jeux ludiques pour susciter leur intérêt dans la valorisation des déchets ménagers recyclables, les écoles devenant des points de collecte. Une cagnotte a été mise en place pour des actions concrètes au sein des écoles.

Le futur projet est de créer un service de tri sélectif pour les ménages avec proposition de bacs de tri et achats des déchets aux particuliers.

Toutefois, chacun peut se rendre directement dans l’entreprise et apporter ses propres déchets déjà triés tant que possible en attendant le suivi des déchets...

Les piles ne sont pas encore recyclées à cause des composants polluants trop complexes, entraînant un énorme coût et donc non rentables.

AGR récupère les verres défectueux de la Brasserie du Bénin.

Nous ne le savions peut être pas mais le sable est un très grand polluant car il est utilisé dans la construction des bâtiments et autres fabrications entraînant

une corrosion prématurée des côtes bien avant le plastique qui, lui, est bien visible !

Dernièrement, une nouvelle unité a vu le jour avec une nouvelle phase d’industrialisation pour le plastique, une machine récupère, nettoie les bouteilles et est dotée d’un système qui sépare les bouchons des bouteilles pendant la phase de lavage et sortent séparément de la machine.

Cette manipulation nécessite 1 000 L d’eau pour 10 000 bouteilles, d’où l’intérêt de créer un système de récupération de l’eau, changée au bout de 15cycles de lavage.

Concernant le recyclage des papiers, ils sont triés en fonction de leurs couleurs, des impressions papier, de la qualité du papier et ensuite pesés plusieurs fois pour contrôler la traçabilité sur la phase opérationnelle du tri. Ils seront ensuite compressés et prêts pour le recyclage.

Il en est de même pour les cartons.

Nous avons été conviés à l’issue de la visite, à un petit déjeuner et fait de cette visite un moment de convivialité, de partages et d’échanges.

Ce fut une visite très intéressante et appréciées de tous !!!

Pour ceux qui veulent en savoir plus ou rentrer en contact avec AGR, une visite de leur site internet s'impose !

Notre mission, accueillir les nouveaux arrivants à Lomé et favoriser les échanges et les rencontres à la découverte du Togo grâce aux multiples activités et événements proposés à nos membres.

© 2018 Copyright - Collectif Bienvenue à Lomé